Equipes Nationales

L’équipe nationale est une équipe au service du mouvement. Elle y assure différentes fonctions :

  1. La representation
  2. L’unité
  3. L’accompagnement
  4. L’animation
  5. La formation
  6. L’ouverture :

a.L’expansion

b.La suspension

 

Bien que l’idée de constituer une Equipe Nationale fût lancée en 1975, il a fallu attendre cependant le mois de février 1980 pour envisager sérieusement la création d’une Equipe Nationale. C’est le P. Abdallah Dagher, provincial, qui appuya l’idée.

 

Joseph Habbouch (1982 - 1986)

 

La guerre du Liban nous a fait beaucoup perdre et c'est presque à zéro que le mouvement a repris dans les années 80. Le plus dur était de convaincre les responsables religieux de l'importance de l'apostolat des laïcs et heureusement que le Père Abdallah Dagher sj. avait adhéré à l'idée de la création d'une EN. La première vit le jour en 1982.

J'ai eu l'honneur d'être le premier responsable national. L’aumônier en était le Père Robert Clément qui fut rapidement relayé par le Père Michel Gillier.

Les principaux moments forts durant mon mandat :

  • Structurer le MEJ à l'image de celui de France
  • Travailler à consolider le rôle des laïcs dans l'animation du mouvement. A ce titre j'ai œuvré pour que le MEJ soit reconnu par le Conseil pour l'Apostolat des Laïcs (CAL) au Liban ce qui fut fait l'année même.
  • Actif, au nom du MEJ, dans le sein du CAL, j'ai représenté avec César Essayan (Père César maintenant) notre mouvement à la première JMJ à Rome en avril 1985. Rencontre privée du groupe représentant les jeunes du Liban avec Jean Paul II après avoir prié avec lui et partagé l'Eucharistie dans sa chapelle personnelle. Nous avons tous été transformés ce jour-là.
  • Et grâce au MEJ la première Journée des Jeunes (rassemblement des jeunes de tous les mouvements et des paroisses) eu lieu en 1985 au Collège Saint Joseph - Antoura.
  • Organisation des premiers week-ends de formation des JK et des responsables
  • Relancer les revues par section et parcourir les différents centres pour activer cette relance.

 

Robert Chammas (1986 - 1988)

 

En septembre 1986, c’est Robert Chammas qui prend la relève et prend la responsabilité de l’équipe nationale avec P. Hani Rayes comme aumônier.

Malgré la guerre et sans local fixe, les principaux moments forts durant ce mandat :

  • Ouverture centre Bikfaya et Jesus & Mary
  • Intégration efficace et continu dans le conseil des apostolats des laïcs
  • Revues tapées dactylo et imprimés en 2 couleurs pour tous les centres
  • 5 camps nationaux es/ea/jk/resp
  • 1er rassemblement national (ca ne s’appelait pas fête MEJ), le second étant annulé à cause de la guerre

 

En 1988, l’EN fut dissoute par décision du P. Provincial des Jésuites, suite à une grave maladie du P. Hani Rayes qui nécessita son hospitalisation à l’étranger. On demanda alors au F. Michael Zammit de maintenir le contact entre les différents responsables de centres. Cette coordination dura un temps restreint. Les années qui suivirent ne connurent pratiquement aucune structure nationale. Ce n’est finalement qu’en octobre 1992 que les différents responsables de centres décidèrent d’unifier à nouveau le Mouvement. De là est née une équipe de coordination autour du Père Louis Boisset, formée du responsable et d’un représentant de chaque centre existant alors : Besançon Baskinta, Besançon Beyrouth, Champville, Frères Deddeh (Tripoli), Jamhour, Nazareth, Sainte Famille Française Fanar, Sainte Famille Française Jounieh, Saints Cœurs Bauchrieh et Saints Cœurs Bikfaya. Cette équipe, qui s’est réunie pendant un an, a abouti à la formation d’une nouvelle EN pour animer le mouvement et le représenter officiellement au Liban.

Roger Khairallah (1993- 1997)

 

En octobre 1993, cette Equipe démarra ses activités avec le Responsable national, Roger Khairallah, et le nouvel aumônier, P. Victor Assouad.

Les principaux moments forts durant ces 4 ans :

  • Entre 1993 et 1995, le centre de Jesus & Mary reprit ses activités.
  • De nouveaux centres sont nés : Sainte Famille Française Baabda, Besançon Hazmieh, Saint Joseph de l’Apparition Beyrouth et Besançon Baabdat.

 

Thérèse Chebly (1997- 2001)

 

Le chemin continue avec Thérèse Chebly comme responsable national et P. Victor Assouad comme aumônier national

Durant ce mandat, la continuité et le développement étaient les piliers :

  • D’autres centres ont été créés : Délivrande Araya et Saint Joseph de l’Apparition à Maad, Saint Joseph de l’Apparition à Saida (qui a repris ses activités en 2010), Saints Cœurs Beit Chabab en 1999.
  • Plusieurs rassemblements et camp nationaux ont été organisés pour fortifier l’ouverture et l’unité du mouvement
  • Mettre plus l’attention sur l’importance de la formation
  • Suivi de la bonne application de la structure du MEJ Liban
  • Unifier les centres par les T-shirts et les sweatshirts ainsi que les cartes membres.
  • Suivi des centres de plus près
  • Des revues en couleurs ont été crées et distribués aux jeunes
  • Mettre plus l’attention sur les problèmes et les évènements du pays et travailler le thème en fonction.

 

Jean Najm 2001- 2004

 

Aumônier National : P. Oliver Borgolivier sj

 

Ce qui avait surtout caractérisé le mandat des 3 équipes successives c’était essentiellement les points suivants :

  • Assurer la continuité et l’unité du mouvement
  • Remplacer les rassemblements et camps nationaux qui voulaient rassembler toutes les branches par des activités inter-centres
  • Organiser des visites régulières des membres de l’EN dans les centres durant leurs activités et y participer.
  • Remplacer les revues imprimées par des documents électroniques.
  • Augmenter la participation active des centres dans la Fête MEJ donnant à chacun la charge complète d’un des aspects nécessaires à la réussite de la fête.
  • Augmenter les sessions et camps de formation pour les ES/EA/JK/Responsables et membres de l’EN en mettant l’accent sur la dimension ignacienne du mouvement
  • Par ailleurs, le MEJ Liban participa activement au lancement du Réseau Jeunesse Ignacienne (InYGo) en 2002, et le P. Oliver Borgolivier sj et Jean Najm ont été membre de son premier conseil d’administration dont le siège était à Rome, et ensuite Sr. Geraldine Alezeau Dubois et puis Carole Hassoun.

 

Carole Hassoun 2004 – 2006

Aumônier National : P. Oliver Borgolivier sj

 

  • Assurer la continuité et l’unité du mouvement
  • Augmenter la participation active des centres dans la Fête MEJ donnant à chacun la charge complète d’un des aspects nécessaires à la réussite de la fête.
  • participation à l'Inigo.

 

Stéphanie Jabre (2006 – 2009)

 

Aumônier national: P. Zaki Sader sj. (2006 – 2009)

Accompagnatrices spirituelles :

Sr Labibé Moubarak (2006- 2007)

Sr Yaout Abboud (2007-2009)

 

Les moments forts durant ce mandat :

  • Ouverture du mandat en octobre 2006, par une - Messe en vidéo-conférence avec tous les participants des Assises du MEJ France et une centaine de ES-EA réunis pour un rassemblement national, à l’USJ, après la guerre de Juillet de 2006, lors d’une journée ayant pour thème : « Détruisons les murs, construisons des ponts » : Messe mémorable, une 1ère dans les relations entre le MEJ France et le MEJ Liban.
  • Les journées de formation pour JK et JR
  • Les week-ends spirituels ignaciens pour EA et responsables en collaboration avec l’équipe nationale de la CVX.
  • Les rassemblements nationaux pour la branche TA
  • Les camps de formation pour les nouveaux Jk
  • Les camps mission
  • Sortie du 1er album du MEJ- Liban « Faisons un monde meilleur » en 2007, composé de chants MEJ composés au Liban. Ainsi que la réalisation d’un single en 2008, et 2009, dont « Je vis le MEJ » (diffusé dans le monde) afin de transmettre aux jeunes le thème d’année par un chant.
  • 45 ans du MEJ-Liban en 2009 : l’occasion cette année de Former aux « sources mejiques » pour Jk, JR et responsables (formation à la pédagogie, à l’animation et à la spiritualité du mouvement en vue d’unifier les centres)
  • Clôture du mandat en Juillet- Août 2009 par le 1er camp mission national au-delà du Liban, dans le village de Fheiss en Jordanie. Nos jeunes EA et responsables, ont couvert 4 paroisses de rites différents réunissant tous les habitants pour une messe et fête de camp inoubliables.

 

Au niveau de la formation :

  • Formation de nouveaux centres (SSCC Kfarhbab)
  • Création de 2 niveaux pour la formation des JK
  • Formation à l’Eucharistie en 2006-2007
  • Création de thèmes d’année élaborés par l’Equipe nationale selon le vécu des mejistes libanais
  • Application de la nouvelle structure des commissions de branches et de formation auxiliaires à l’EN. (Structure élaborée par l’équipe nationale de Carole Hassoun avec l’implication de personnes telles que Michel Haddad, Jean Najm, Jean Bou Doumit et Stéphanie Jabre).
  • Week-end de formation des responsables de branches, en vue de rédiger les documents de branches.

 

Rony Sayah (2009-2013)

 

Aumôniers nationaux:

Père Zaki Sader (2009 - 2010)

Père Nabil Ghali (2010 - 2012)

Père Zaki Sader (2012 - 2013)

 

Heureusement, durant cette période, l’état politique était presque stable, même de point de vue sécurité ce qui a eu un impact positif sur les activités nationales du MEJ et la progression du mouvement.

Cette période a été marquée :

 

  • Par excellence, par l’ouverture du MEJ Liban à l’échelle internationale d’où la visite du P. Claudio Barriga sj (responsable de l’Apostolat de la Prière et du MEJ international auparavant) au Liban et sa tournée dans différents centres en décembre 2009. Cette visite a tracé de nouvelles orientations pour le mouvement dans le cadre de son intégration dans la chaîne mondiale et a été suivie par la participation de 10 jeunes MEJistes libanais au 1er congrès international du MEJ qui a eu lieu en Argentine en septembre 2012 et qui a rassemblé 30 différentes délégations parmi les 56 pays où se trouve le MEJ.
  • Dans le même cadre, des jeunes MEJistes libanais ont participé aux journées mondiales de la Jeunesse avec les journées MAGIS (organisées par les Pères Jésuites) et ceci en août 2011 en Espagne et en juillet 2013 au Brésil.
  • Notons que la formule des camps d’été a changé depuis 2009 et en 2010, il y a eu le 1er camp de mission et de formation en même temps à Jezzine. Les camps de mission ont été une occasion pour accueillir des jeunes MEJistes égyptiens et partager avec eux des moments forts en tant que MEJ Moyen-Orient (août 2010, juillet 2011 et août 2013).
  • En 2011, a été lancé le « Réseau Ignacien » au Liban et le MEJ a fait partie de ce réseau en tant que membre actif. Cela lui a permis de faire un pas de plus envers l’Eglise locale et envers les mouvements de jeunesse au Liban. Même il a participé activement à l’accueil du Pape Benoît XVI au Liban en septembre 2012.

 

A part les activités nationales qui rassemblent les jeunes, les équipes nationales successives durant cette période ont eu le souci de formation tant au niveau spirituel et Ignacien qu’au niveau savoirs MEJiques et acquisitions pratiques. Le comité national de Formation ou CNF (équipe auxiliaire à l’équipe nationale) a été bien consolidé et doté de tâches réelles et sérieuses dans ce sens. Parmi les projets réalisés :

 

  • Mise à jour de la structure nationale du mouvement modifiée en 2011 en prenant comme point de départ celle élaborée en 2006.
  • Elaboration de documents de formation englobant tous les aspects du mouvement et distribués lors des camps de formation aux jeunes.
  • Elaboration d’un document de base détaillé pour les centres en voie de création.
  • Elaboration des documents de choix spécifiques à chaque branche (Parole en Chemin pour les TA et réponse d’espérance pour les ES).
  • Participation active aux différents sondages lancés par le bureau international à Rome en vue d’élaboration d’une structure internationale pour le mouvement (même le Liban faisait partie d’une délégation de 5 pays pour élaborer le manuel de structure internationale).
  • L’une des réalisations de l’équipe nationale est le 2ème CD spécial MEJ Liban, intitulé « MEJ Bi Kel El Deni » (le 1er étant en 2007, Faisons un monde meilleur) comportant des chants purement libanais préparés par nos jeunes talentueux (paroles ou musique ou les deux à la fois). Plusieurs concours d’écriture et de composition musicale ont été lancés dans ce sens afin de choisir les meilleurs.

 

Joe Baddour (2017 - Présent)

 

Aumônier national:

Père Jad Chebli (2017 - Présent)

Maria Bou Rjaily (2013 - 2017)

 

Aumôniers nationaux:

Père Zaki Sader (2013 - 2016)

Père Jad Chebli (2016 - 2017)

 

Le chemin continue, notre but reste d’être témoins du Christ de ce que Nous avons Vu et Entendu et transmettre ceci aux différents centres.

Les principaux évènements marquants cette courte durée jusqu’à présent :

  • Fête des 50 ans du MEJ.
  • Création du site officiel du MEJ Liban.
  • Au niveau de la formation, élargir les niveaux et viser les responsables et plus ce que 20 ans et donc travailler sur 3 niveaux.
  • Un camp mission social et formation suivant la formule du MAGIS.
  • Création du logo spécial MEJ Liban.
  • Première rencontre Internationale du MEJ : Fête du Centenaire à Rome (2-11 août 2015).
  • 1er concert national (10 décembre 2016).
  • Lancement du nouveau CD MEJ 2017 : حر و محبوب
  • Création d'une chorale nationale.
  • 1er week-end ES-EA au niveau national (18-19 février 2017).

MEJLIBAN © All Rights Reserved